Les 5 plus beaux ciel que j’ai pu voir

Les 5 plus beaux ciels que j'ai vu

En dordogne

Le climat peut nous montrer parfois Ă  quel point il peut ĂȘtre dangereux, mais il est capable de faire des Ɠuvres d'art Ă©phĂ©mĂšres qu'on Ă  parfois le temps d'immortaliser...

1 - L'étoile née de l'arbre...

Ce jour d’Ă©tĂ© Ă©tait plutĂŽt important, premier vrai essai de mon objectif grand angle (Tokina 11-20mm f/2.8), j’avais dĂ©cidĂ© de me rendre dans un endroit que je connaissais bien facile d’accĂšs et proche de chez moi.

C’Ă©tait un soir d’Ă©tĂ© 2018, le soleil embrasait les nuages et il est venu se caler entre les branches de ce vieux noyer mort. Un moment d’une beautĂ© incroyable, tout Ă©tait orange…

2 - Un jour d'apocalypse comme un autre...

Des orages Ă©taient annoncĂ©s pour ce jour d’octobre, la nuit approchait Ă  grand pas, le souffle glaciale du vent me gelait les mains (toujours prendre des gants)…

Le soleil ne percera pas les nuages avant d’atteindre l’horizon, la patience Ă©tait de mise. Au loin le ciel rougissait, Ă©tait-ce la fin du monde ?

Non pas encore, juste un timing parfait entre le ciel et le soleil.

 

3 - La lune veille sur la nature.

En recherche constante des merveilles que peuvent nous offrir les Ă©lĂ©ments, j’ai dĂ©cidĂ© un soir d’hiver de rester un peu plus tard prĂšs du fameux noyer mort, la lune Ă©tait dans le bon axe, mais la mĂ©tĂ©o pas au rendez vous c’Ă©tait fortement nuageux.
Mais d’un coup les nuages se sont dissipĂ©s pile poil Ă  l’heure bleue ! Un ciel bleu & rose avec la lune au dessus du noyer, quel spectacle !

 

4 - Un ciel en or...

Un matin d’hiver, dans le gel, une petite mare se trouvait au milieu d’une ancienne zone boisĂ©e.

Cette mare est un point d’eau oĂč beaucoup d’animaux de la forĂȘt viennent se dĂ©saltĂ©rer. Les Chevreuils en lisiĂšre de forĂȘt, m’observaient, hĂ©las, je n’avais pas le bon objectif et ils Ă©taient trop loin…

Le soleil miroitait dans cette petite mare, de l’or Ă©tait sur la surface…

5 - En route vers la voie lactée.

J’adore photographier la voie lactĂ©e chaque Ă©tĂ©, chaque annĂ©e le plus dur est de trouver un bon spot, et que la lune ne s’invite pas au milieu de la voie lactĂ©e.
 
A chaque fois je suis Ă©merveillĂ© par ce spectacle, Ă  chaque photo, mĂȘme ratĂ©e, on peut se rendre compte, que nous sommes minuscule face Ă  l’immensitĂ© de l’univers.

 

À bientît

Published by

Prev Bivouac en haut des Pyrénées
Next Les chiens qui ont marqué ma vie !

Leave a comment

Le clique droit est désactivé